En concert à Tergnier le 26 octobre dernier pour fêter le 30e anniversaire des Caves à musique, le saxophoniste Manu Carré revient sur l’histoire du rock à Tergnier et de la naissance des caves à musique. Très joli reportage vidéo signé Picardie en ligne.

Vidéo réalisée par Picardie En Ligne Tergnier

Originaire du Nord de la France, musicien « multi-facettes », Manu Carré a participé à de nombreux ensembles dont l’OJA (Orchestre de Jazz de l’Aisne), DAV’BLUESY, GROUPO ROCOCO, STAND’IN, LES MAQUEUX D’SAURETS, a composé la musique de « ça d’école », album réalisé à partir de textes d’enfants, et s’est investi dans le spectacles « Rêves Piégés » pour la prévention de la violence et des toxicomanies.

Il a étudié aux Conservatoires de Lille et Saint-Quentin, et a obtenu un diplôme d’Etudes Musicales Jazz, puis a créé son quartet avec lequel il a enregistré son premier album « Réconciliabule ». Après avoir participé à la création de la classe de Jazz du Conservatoire de Menton, il fonde NAMU en 2006.

Après de multiples expériences au sein de différents groupes, Manu Carré saxophone ténor, réunit Nicolas Luchi à la basse, Max Miguel à la batterie, Florian Verdier aux claviers et Aurélien Miguel à la guitare, pour former le Manu Carré Electric 5 ; cinq musiciens talentueux dans un projet singulier, une riche aventure collective.

Le MCE5 s’est forgé une identité propre au fil du temps. Il expérimente les textures sonores teintées du caractère unique des compositions de Manu Carré. Il explore les univers musicaux, espaces d’ouverture et de liberté où les membres du groupe se rejoignent dans la complicité et la créativité. L’album « GO » est une expérience inédite grâce à l’originalité des compositions énergiques et poétiques, nourries d’influences éclectiques.